TIFF – Physique de la tristesse : un tour de force esthétique

17 septembre 2019 Cinema Aucun commentaires

Theodore Ushev adapte la Physique de la mélancolie de l’écrivain bulgare Guéorgui Gospodinov pour donner naissance à la Physique de la tristesse, premier film au monde  à utiliser la technique de l’encaustique, une peinture à base de cire d’abeille, pour donner naissance à un film d’animation puissamment évocateur, dans lequel certains éléments narratifs personnel se melent à des souvenirs quasi oniriques pour offrir au spectateur une réflexion sur la mémoire, l’amour, l’immigration ou encore la perte du père.

Dans la version française, la narration est offerte par Xavier Dolan, avec son père Manuel Tadros alors qe la version anglaise est interprétée par Rossif Sutherland et Donald Sutherland.

Physique de la tristesse (Physics of Sorrow) est présenté en première mondiale au Festival International du film de Toronto.

Un entretien avec Guillaume Lorin.