TIFF – Adèle Haenel bouleversante dans le Portrait de la jeune fille en feu

12 septembre 2019 Cinema Aucun commentaires

Au micro de Guillaume Lorin, l’actrice Adèle Haenel, César de la meilleure actrice en 2015 pour les Combattants, se livre sur cette nouvelle collaboration avec la réalisatrice Céline Sciamma dans le Portrait de la jeune fille en feu, présenté dans le cadre du TIFF 2019:

Adèle nous fait part des enjeux techniques de ce rôle écrit sur mesure, de ses références en matière de jeu, elle cite Cate Blanchett, picturale, une déconstruction émotionnelle à la Picasso, et le fait d’inventer une manière nouvelle d’incarner sa propre sensualité au cinéma.

Une actrice passionnée, pour qui tout film est politique et porteur d’un message.

1770. Marianne est peintre et doit réaliser le portrait de mariage d’Héloïse, une jeune femme qui vient de quitter le couvent. Héloïse résiste à son destin d’épouse en refusant de poser. Marianne va devoir la peindre en secret. Introduite auprès d’elle en tant que dame de compagnie, elle la regarde.