Restructuration de l’Université Laurentienne : l’AFO ne lâche pas prise

L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) se prépare à saisir la Cour supérieure de l’Ontario cette semaine afin d’être reconnue comme une partie intéressée de la restructuration de l’Université Laurentienne suivant une résolution adoptée le 15 février par son conseil d’administration. Selon M. Carol Jolin, président de l’AFO, « l’Université Laurentienne est une institution jouant un très grand rôle dans la communauté franco-ontarienne… nous devons assurer la pérennité de la programmation en français dans le Nord de la province ». Éclairage.