Mort de Samuel Paty : liberté d’expression et enseignement en question

La France et le monde sont sous le choc après l’assassinat de Samuel Paty, un enseignant d’histoire géographie  décapité vendredi 16 octobre à Conflans-Sainte-Honorine, près de Paris, par un Russe tchétchène de 18 ans pour avoir montré en classe des caricatures de Mahomet le 5 octobre. 

Si la mémoire de cet enseignant est unanimement saluée, la liberté d’expression et les questions de pédagogies se trouvent au cœur des enjeux de ce drame, et sont une fois de plus questionnés.

Analyse du Professseur Norman Cornett au micro de Guillaume Lorin.