L’ Université de l’Ontario français: à quoi s’attendre ?

Desservir  200 étudiants la première année suivant sa mise sur pied. Tel est le pari ambitieux de l’ Université de l’Ontario français (Uof) qui peine toujours à trouver des candidats.  Pour Denis Berthiaume, le vice-recteur aux études et à la recherche de l’institution , l’essentiel est de s’assurer que la rentrée ait lieu comme prévu en septembre 2021 peu importe le nombre d’étudiants confirmés. Entrevue.