LES RAPTORS S’INCLIENNENT FACE AUX WARRIORS EN MATCH 5 DES FINALES DE LA NBA

11 juin 2019 Sport Aucun commentaires

 Après avoir remporté  le quatrième match des finales  de la NBA, les Raptors reviennent à Toronto avec une avance de 3 à 1 sur les Golden State Warriors, poussant les champions en titre au bord de l’élimination.

Les Warriors espéraient que Kevin Durant revienne pour le cinquième match, mais s’il est incapable de jouer. Sans Durant, ils n’ont tout simplement pas la profondeur voulue pour affronter les champions de l’Est, même lorsque Klay Thompson s’en tire comme il l’avait fait lors du quatrième match.

Fred VanVleet a bien mené la deuxième unité des Raptors pour la plupart de ces finales, mais c’est Serge Ibaka qui a eu le plus grand impact sur le banc lors du quatrième match.

Ibaka était le deuxième meilleur marqueur de Toronto avec 20 points, marquant un nouveau sommet pour lui en séries éliminatoires. Il a fait un peu de tout dans la victoire, abattant plusieurs tirs – attaquant au rebond offensif pour une deuxième chance et se faisant sentir en défense avec deux gros blocs.

Alors que les Raptors détenaient une avance de 3 à 1 sur les champions en titre à l’entrée du cinquième match de la finale, Kawhi Leonard n’avait plus que 16 points pour devenir le sixième joueur de l’histoire de la ligue à marquer 700 points en une seule saison.

Depuis que la NBA a adopté le format des séries éliminatoires à 16 équipes en 1984, seules quatre joueurs ont enregistré une moyenne supérieure à celle de Leonard au cours des finales NBA (minimum de 15 parties): Michael Jordan, Lebron James, Allen Iverson et Hakeem Olajuwon.

En plus de sa place dans l’histoire de tous les temps avec ses moyennes de pointage, Leonard a également égalé Kobe Bryant et LeBron James pour la plupart des matchs de 30 points en une seule séries éliminatoires au cours des 10 dernières années avec 14, à seulement deux du record de 16 de Michael Jordan.

Bien evidemment, le plus gros succès des 22 premiers matchs des séries éliminatoires de Leonard est qu’il a inscrit les Raptors de Toronto à un match du premier titre NBA de l’histoire de la franchise. Indépendamment de ce que disent les chiffres, si Kawhi Leonard parvient à mener cette équipe au sommet de la montagne, on peut dire que son parcours en séries éliminatoires de 2019 est le meilleur de tous les temps.

L’annonce avant le match était la participation tant attendu de Kevin Durant au cinquième match. Il va marquer son premier tir dès sa première possession, mais va commettre sa première faute tout de suite après.

Comme aux matchs précédents, les deux équipes vont démarrer avec un rythme de jeu très rapide, les Warriors précis aux trois points, leur principale force.

Après un temps mort de Nurse, les Raptors vont jouer une défense exceptionnelle qui va résulter à des paniers en transition.

Lien vidéo: https://twitter.com/Raptors/status/1138256560306741248

A la fin du premier quart temps, les Warriors seront devant au score 34-28 grâce notamment aux 14 points de Stephen Curry.

Kawhi va débuter le deuxième quart temps sur le banc et Pascal Siakam aura la lourde tache de garder Kevin Durant. Un coup dur pour les Warriors, à 9 minutes de la mi-temps, sur une action défensive de serge Ibaka, Kevin Durant va aggraver sa blessure et sera obligé de sortir du jeu.  Golden state va toutefois garder son avance au score. Un tir à trois points de Marc Gasol va ramener les torontois à 8 points de leurs adversaires à trois minutes de la fin du quart temps. Danny Green sera excellent en défense contre Stephen Curry.

Une bonne séquence défensive des Raptors va réduire le score avant la pause. A la mi-temps, les Warriors vont mener 62-56.

Lien video: https://twitter.com/Raptors/status/1138266230039728129

Stephen Curie sera le meilleur marquer de la partie avec 23 points à son compte.

Les Raptors vont débuter le troisième quart temps avec un jeu intérieur, mais avec peu de réussite aux tirs. Les Warriors vont en profiter et marquer des points en transition et ainsi creuser l’écart

Fred VanVleet va marquer deux tirs consécutifs à trois points qui vont amener les Raptors à 6 points des Warriors.

A la fin du troisième quart temps, les Warriors seront toujours devant au score 84-78

Les deux équipes vont s’échanger des paniers en début du dernier quart temps avec un Serge Ibaka présent a la fois en défense et en attaque.

Kawhi, moins adroit que son habitude, va marquer sa présence défensivement avec des rebonds et blocs décisifs. Le match va rester serré

A quatre minutes de la fin, Kawhi va prendre le match en mains et attaquer férocement les Warriors. Les Raptors vont ainsi prendre le devant de 6 points. Curry va mettre les deux équipes a égalité en marquant deux tirs a trois points consécutifs.  Klay Thomson va marquer un autre tir qui va donner l’avantage aux  Warriors 106-103

A 30 secondes de la fin du match, les Warriors seront devant d’un seul point et Stephen Curry va commettre une faute offensive qui va donner le ballon aux Raptors à 15 secondes de la fin. Lowry va rater son tir à la dernière seconde, donnant ainsi la victoire, oh combien précieuse aux Warriors.

Le score final sera de 106-105.

Le prochain match sera ce jeudi soir à Oakland, avec une chance pour les Raptors de gagner à, ou aux Warriors de forcer un septième match au Scotiabank Arena.

Un reportage de Patrick Bizindavyi.