LES RAPTORS DOMINÉS PAR LES CHAMPIONS EN DEUXIÈME MATCH DES FINALES DE LA NBA

Jeudi dernier, les Raptors de Toronto ont pris les choses en main lors du premier match de la finale de la NBA 2019, en battant les Golden State Warriors à la Scotiabank Arena par un score final de 118-109.

Stephen Curry a marqué le plus de points du match avec 34 points, mais les Warriors n’ont pas réussi à vaincre cinq Raptors qui ont marqué à plus de dix points chacun. Pascal Siakam a ouvert la voie avec 32 points, Kawhi Leonard a amassé 23 points et Marc Gasol a enregistré son premier match à 20 points en tant que Raptor.

Fred VanVleet, quant à lui, a marqué 15 points et Danny Green a réussi son coup après une série difficile contre les Milwaukee Bucks avec 11 points avec un 3 sur 7 à partir de la ligne de 3 points.

Après une moyenne de 14,5 points par match contre les Bucks de Milwaukee lors des finales de la Conférence de l’Est, Siakam a enregistré 32 points lors du premier match contre les Warriors. Il a été incroyablement efficace: il a marqué 14 tirs sur 17 dont  2 sur 3 sur la ligne des 3 points.

Seuls quatre joueurs au cours des 30 dernières années ont marqué plus de points lors de leurs débuts en finale, Allen Iverson (48), Kevin Durant (36), Michael Jordan (36) and Tim Duncan (33).

Ce qui était le plus impressionnant dans la performance de Siakam, c’est qu’il l’ait fait avec Draymond Green à sa garde. Siakam avait l’air timide au début, mais il l’a pris à l’ancien joueur défensif de l’année à maintes reprises au troisième quart, l’attaquant de façon isolée et sortant de transition.

Siakam et Gasol ont volé la vedette lors du premier match, mais VanVleet a eu un impact tout aussi important venant du banc. En plus d’avoir marqué 15 points – son quatrième match consécutif au cours duquel il a marqué plus de 10 points -, il était le principal défenseur torontois sur Curry.

Les Warriors n’ont pas perdu les deux premiers matchs d’une série en séries depuis la deuxième ronde des séries éliminatoires de 2007 contre Utah.

Le match de dimanche soir était la 24e partie des finales de la NBA des Warriors sous la responsabilité du coach Steve Kerr.

Parlant de match, en présence du Président Obama, les Raptors vont débuter le match par une défense solide et un Kawhi  précis aux tirs. Cote Warriors, Klay Thompson va marquer les premiers 9 points de son équipe.

Lien vidéo: https://twitter.com/Raptors/status/1135340180422955009

La bonne défense des Raptors va leur permettre d’être plus agressifs en transition, une des forces de l’équipe torontoise. Les Warriors vont rester dans le jeu, avec une attaque en mouvement menant a des paniers faciles. Les Raptors vont prendre le premier quart temps par un score de 27-26.

 

Lien vidéo: https://twitter.com/Raptors/status/1135344813866332160

 

Le début du deuxième quart temps va voir les Raptors marquer cinq points de suite avant que Steve Kerr ne prenne un temps mort.  Les joueurs de Toronto vont accumuler des fautes personnelles, mais ils vont dominer le jeu offensivement grâce à de bonnes passes du pivot espagnol Marc Gasol.

Avant la mi-temps, une bonne séquence défensive des Raptors va encore démontrer que l’équipe torontoise n’est pas en finales par hasard.

Lien vidéo: https://twitter.com/Raptors/status/1135354779541094400

 

Encore une fois les fautes personnelles des joueurs de Toronto vont leur être fatales. A la mi-temps, Toronto mène 59-54.

Les champions en titre vont bien défendre leur camp en début de troisième quart temps et vont rapidement monter au score en marquant six points d’affilée, avant que Nick Nurse ne prenne un temps mort. Les Warriors vont maintenir la pression et vont creuser l’écart au score. En cinq minutes de jeu, ils vont prendre une avance de 9 points.

Visiblement mieux préparés à affronter Toronto, les Warriors vont intensifier leur défense et ils seront les maîtres du troisième quart temps qui va se terminer par un score de 88-80.

Les Raptors vont bien negocier le début du dernier quart temps, mais les tirs à trois points réussis des Warriors vont les assurer une avance au score. Longtemps mis en réserve, le pivot australien Andrew Bogut va s’avérer très efficace en fin de partie en finissant des paniers obtenus grâce à un bon mouvement offensif.

Les Raptors vont doubler d’effort pour reprendre le jeu en mains, mais les champions en titre seront les plus forts.

Les Warriors vont reprendre l’avantage du terrain en arrachant une victoire précieuse à l’extérieur.

Le score finale sera de 109-104

Le prochain match va se dérouler à Oakland le mercredi 5 juin.