L’Association canadienne des libertés civiles demande à Toronto de réaffecter les fonds versés aux policiers

L’Association canadienne des libertés civiles (ACLC) a déposé son rapport le 4 janvier 2020 concernant la sécurité communautaire dans la ville de Toronto. Par le biais de ce document, elle lance un appel à la ville de Toronto afin que 250 millions de dollars des fonds attribués aux policiers soient redirigés vers des services communautaires axés sur la santé mentale. Elle réclame aussi l’augmentation du nombre de lits pour les itinérants et la mise en place de programmes dédiés aux jeunes. Selon le rapport, les services offerts par les policiers à la communauté ne correspondent pas précisément aux besoins de ces communautés.
Éclairage avec Mme. Talayeh Shomali, responsable de la gestion de l’éducation et de l’engagement communautaire à l’ACLC, au micro de Dylex Suan.