« Il ne suffit pas de fermer les écoles sans plan concret », Marit Stiles, députée porte-parole de l’opposition d’Éducation

Le premier ministre de l’Ontario a annoncé mardi 12 janvier que les cours des écoles de Toronto, Hamilton, York, Peel, et Windsor-Essex, demeureront en ligne exclusivement jusqu’au 10 février. Cette décision arrive après que la province a recensé plus de 13 000 cas de COVID-19 cette semaine. Malgré cette fermeture planifiée, le Parti néo-démocrate (NPD) se déclare frustré qu’il n’y ait pas assez d’investissement pour aider des familles en besoin du soutien et les enseignant.e.s et élèves qui doivent s’adapter à l’apprentissage synchrone. L’apprentissage électronique continue par ailleurs de poser de nombreux problèmes, en particulier la dernière semaine, où Cogeco, un fournisseur d’accès à Internet, a été interrompu dans le Grand Toronto. Face à cette situation, que pense l’opposition sur les actions effectués par le gouvernement de l’Ontario en matière d’éducation?

Entrevue avec Mme. Marit Stiles, députée provinciale de Davenport et porte-parole de l’opposition sur le portfolio d’éducation, au micro de Dylex Suan.