Gestion du Covid-19 dans les écoles: le gouvernement Ford fustigé par deux syndicats ralliant 72000 enseignants

Une lettre ouverte de l’Ontario Parents Actions Network, un organisme composé de parents engagés et signé par quatre syndicats concernés, dont la Fédération des enseignantes-enseignantes des écoles secondaires de l’Ontario (FÉESO) et l’Association des enseignants et des enseignantes Franco ontariens (AÉFO) fait des vagues depuis un moment.  À travers cette lettre, les parents ont fait appel au gouvernement de l’Ontario pour mettre en place de nouvelles mesures d’adaptation à destination de leurs enfants. Ces mesures comprennent, entre autres : la provision d’équipement adéquat pour les élèves qui étudient à la maison, plus d’efforts de dépistage du COVID-19 dans les écoles et l’amélioration de la circulation dans les écoles. Les deux syndicats ontariens composés plus de 72 000 enseignant.e.s. Dans cette entrevue exclusive accordée à CHOQ FM, les représentants des deux syndicats expriment leur frustration envers le mémorandum du Ministère d’Éducation rendu public deux jours avant le début de congé de Noël. Elles se disent déçus que leurs inquiétudes n’aient pas été prises au sérieux.  Éclairage avec Mme. Anne Vinet-Roy, présidente de l’AEFO, et Mme. Lamia Sabbagh, porte-parole de FÉESO au micro de Dylex Suan.