Geneviève Dulude-De Celles : « Nous [devrions] nous poser des questions sur la position que nous occupons dans la société »

Le 27 juin 2019, le chroniqueur, Anlon To, avait le plaisir de s’entretenir avec la cinéaste québécoise du long-métrage Une colonie, qui préfigure un voyage initiatique lumineux à travers les parois d’un environnement sulfureux, lequel nous connaissons tous, car il s’agit de l’école secondaire. À la fin, la protagoniste, Mylia, se libère des vices de la société prépubère, et avec l’aide de Jimmy, territoire inconnu, ombreux, mais libertaire, elle prend son essor, comme la cinéaste, Geneviève Dulude-De Celles, qui avec son premier long-métrage de fiction, récolte des prix à foison.

Un entretien de Anlon To, chroniqueur.

Si vous désirez lire la critique d’Anlon To sur Une colonie, veuillez suivre ce lien.