ECONOMIE – Taxer les GAFA, un casse-tête international

Fin janvier, 137 pays se sont entendus pour aboutir d’ici fin 2020 à un accord sur la taxation des multinationales sous l’égide de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE).

La réforme proposée repose sur deux piliers : fixer un impôt minimal sur les sociétés à l’échelle internationale et permettre aux États de taxer les mastodontes du numérique, les fameux GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple, plus d’autres comme Microsoft), en redistribuant les droits de perception de cet impôt.

Pourtant, cette taxe mondiale se heurte à de nombreux obstacles. Éléments d’analyse avec notre spécialiste Prime Nyamoya en compagnie de Guillaume Lorin.