ECOLOGIE – La diaspora mauricienne mobilisée après la marée noire du Wakashio

Le 25 juillet  dernier, un pétrolier japonais, le Wakashio s’échouait  au large des côtes de l’Île Maurice, avec 4000 tonnes de fioul à bord. Une marée noire a commencé à s’en écouler depuis le 4 août, et près de 1 200 tonnes de fioul ont été déversées par le navire.

Face à cette catastrophe écologique, la population locale mais aussi la diaspora mauricienne se mobilise.

Pour mesurer l’ampleur de cette  marée noire et ses conséquences, Guillaume Lorin s’entretien avec Monsieur Yuri Curumthaully, canadien d’origine mauricienne et fervent défenseur de ce joyau écologique aujourd’hui menacé.

Monsieur Yuri Curumthaully 

 Photo: Armée française via Associated Press