Les murs ont des yeux : une pièce francophone au Fringe Festival

Présenté dans le cadre du Fringe Festival, la pièce Les murs ont des yeux, portant sur le thème de la violence conjugale, étonne par le sous-titrage de ses représentations.

L’auteure de la pièce, Arianne Maxine Matte et la metteure en scène, Magalie Bazinet se confient sur les défis de cette adaptation.

Une entrevue réalisé par Félix Lacerte-Gauthier.

 

Pour des billets : https://fringetoronto.com/festivals/fringe/event/les-murs-ont-des-yeux

Crédit photo : A.M. Matte