Deux françaises remettent au goût du jour la photo de boudoir à Toronto

L’une s’appelle Juliette, l’autre s’appelle Fanny. Toutes les deux, sont françaises et se sont connues dans leur école de photographie à Paris,  avant de voyager ensemble et de s’installer à Londres. En France, Juliette était à peine diplômée, qu’elle avait déjà le goût de l’entrepreneuriat, c’était ça ou rien. Puis finalement, cette expérience a été si difficile, qu’elle décide de tout quitter pour s’installer en Angleterre. Fanny l’a rejoint. Le duo devient inséparable. Au fil des années, elles gagnent en maturité et en expériences. Ces deux-là, sont un peu les nouvelles « Thelma et Louise » : deux jeunes femmes qui avancent au gré du vent, deux jeunes femmes qui voient grand même quand on leur dit « que vivre de la photo est impossible ». Finalement, elles se tournent vers de nouveaux horizons : le Canada.  Aujourd’hui, Juliette et Fanny sont devenues deux cheffes- d’entreprise, installées depuis cinq ans à Toronto. Leur société « Scandaleuse Photography », reflète  leurs personnalités : pétillantes et provocantes à la fois. Le boudoir, qui se veut sensuel et est très intime, aide certaines femmes à avoir confiance en elle et à se découvrir sous un autre regard. Au micro de CHOQ FM, elles sont venues nous raconter leurs histoires, leurs péripéties mais surtout leur passion pour la photo.

Aminata Yade

 

Pour plus d’informations : www.scandaleusephotography.com